sábado, 4 de abril de 2009

l’atterrissage.


La haine © Mathieu Kassovitz, 1995

C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de cinquante étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien.
Mais l’important c’est pas la chute, c’est l’atterrissage.
La Haine, Mathieu Kassovitz, 1995, Hubert Koundé

1 | comentários:

Rosa Félix disse...

jusqu’ici tout va bien.

Grunwalksi...congelé à la mort.
Au revoir, au revoir, au revoir.